Restaurants

Retour aux résultats de votre recherche

Affichage :

Le Ravenstein

Restaurant

Cuisine : Française, Gastronomique, Traditionnelle


Spécialités 
Menu«Ravenstein» (2 services à 22€, 3 services à 30€), Menu carte blanche: 5 services selon les spécialités et les idées du chef, Coquilles St-Jacques (d’octobre à mars), Tomate farcie à la pistache, macédoine de fruits et liqueur de bergamote

Jour(s) de fermeture 
dimanche

Infos

Rue Ravenstein 1
1000 Bruxelles

02 512 77 68

02 512 77 68

Langues : Français, Néerlandais, Anglais, Allemand, Espagnol
Equipements: Réservations souhaitées | Terrasse | Parking | Chiens acceptés | Salle de réunion, séminaires et banquets
Modes de paiement: American Express | Bancontact
Budget: +/- 30 €

Passé par des endroits aussi prestigieux tels le «Comme chez soi», le «Louix XV» à Monaco, «De Karmeliet» à Bruges ou «La Villa Lorraine», Alain Bohné (12 ans de 3 étoiles) a relancé «Le Ravenstein» en septembre 2009 dans le but d’en faire un endroit de qualité et convivial à petit prix.

À deux pas du Palais des Beaux-Arts, en face du Square et à quelques fourchettes du musée Magritte, cette maison seigneuriale bourguignonne datant de 1462 propose deux ambiances totalement différentes: une partie moderne dénommée «La Cuisine» vivra au rythme des préparations concoctées par l’équipe d’Alain Bohné sous les yeux des clients, tandis que la seconde salle plaira aux amateurs d’histoire. «On passe du XXIe au XVIIIe siècle», s’amuse à détailler le chef des lieux, qui ne manque jamais l’occasion de venir présenter les plats à table.

En matière culinaire, les talents d’Alain Bohné ne sont plus à présenter. Honoré par le Gault Millau en 2002, qui le sacrera «Grand de demain», le chef se plaît à imaginer une cuisine audacieuse: «J’aime susciter la surprise, l’étonnement du client», confie-t-il, lui qui joue sur l’ambiguïté. Sa tomate farcie à la pistache servie en dessert et qu’il a créée en 1999 participe à sa renommée. « Une explosion de diversité », s’exclame-t-il. Malgré une capacité d’accueil assez importante de 120 couverts, «Le Ravenstein» propose un niveau de gastronomie assez élevé à un prix imbattable (le menu carte blanche à cinq services coûte 55€ ou 80€ avec les vins assortis).

Le midi (12 - 15h), un lunch à 22€ est proposé, tandis que le soir, l’établissement ouvre ses portes dès 18h30 (jusqu’à 22h) afin de permettre aux spectateurs du Palais des Beaux-Arts de se sustenter avant un spectacle. Enfin, des salons privés (de 6 à 20 personnes) sont disponibles à l’étage pour un dîner de fête ou un déjeuner d’affaires.

Partager ce restaurant